Les 5 passages immanquables sur le GR 20




Le plus célèbre des sentiers de randonnée traverse la Corse du Nord au Sud, proposant 14 étapes bien distinctes.
Et forcément en 14 jours, il va vous proposer tellement de paysages différents qu'il sera bien difficile de sortir de vos mémoires (ou appareils photos) des lieux plus marquants que d'autres. D'autant que se mêleront à tout cela les souvenirs d'ambiances et d'émotions qu'une image ne pourra retranscrire.
D'autant que chacun d'entre vous aura une opinion personnelle différente sur tel lac de montagne, tel sommet ou telle nuit dans un refuge ou bivouac.

Difficile donc de vous demander ce qu'il y a de plus beau sur le Gr 20.
Pourtant nous avons voulu recenser les 5 points jugés comme immanquables sur le Gr20. C'est un avis très subjectif basé sur des années d'échanges avec les personnes qui nous ont fait confiance pour découvrir ce sentier avec nos guides et accompagnateurs.

La passerelle de Spasimata

La passerelle de Spasimata - Gr 20
La passerelle de Spasimata - Gr 20
Située en fin ou début du gr 20 selon les sens choisi, la passerelle de Spasimata est de toute façon un grand moment qui lancera ou terminera votre aventure.
Située à dix minutes du refuge de Carrozzu, la passerelle longue de 30 mètres permet de franchir les gorges de la Muvrella. Elle est devenue un des points de passage obligatoire sur le GR 20 mais aussi l'un des points les plus photographiés !
Il s'agit en effet d'une passerelle suspendue réalisée au début des années 80 et refaite en 2001 pour respecter des normes de sécurité plus importante.
Surplombant le ruisseau d'une 10 aine de mettre, son passage est toujours spectaculaire.
En effet, la passerelle bouge sous les pas des randonneurs ( un à la fois !) et les espaces entre les planches (aujourd'hui en alu) laisse entrevoir l'eau du ruisseau et les rochers. Quelques émotions pour commencer (ou finir) la journée.
Il est possible d'éviter la passerelle si vous êtes sensible au vertige, en franchissant le cours d'eau à gué, plus haut. Attention tout de même car cela est très glissant, on a vite fait de se blesser !

Le Lac de Ninu

Le lac de Nino - GR 20 Nord
Le lac de Nino - GR 20 Nord
Le lac de Ninu ( ou Nino sur les cartes et top guide) est l'un des lieux mythiques du GR 20 Nord.
Situé sur l'étape du GR 20 entre Ciottulu a i Mori et Manganu, ce lac est très fréquenté l'été tout autant par les amateurs du GR que par tous les randonneurs attirés par l'accessibilité du lac en 2h30 de marche depuis Vergio.
Situé à 1760 m d'altitude, il n'occupe aujourd'hui qu'une toute petite partie de l'immense espace, recouvert d'un gazon incroyable et parsemé de trous d'eau ( I Pozzi ou Pozzine). Ce lac fait tout de même plus de 6 hectares. Trés peu profond, il est le plus poissonneux de Corse ( la truite Fario) (Source Le Grand Chemin Fra Li Monti, Alain Gauthier, Edition Albiana)

Il n'est pas rare de croiser sur le sentiers aux marques blanches et rouges des chevaux sur le plateau du lac : le Camputile

Le passage à Bavella

Les aiguilles de Bavella - GR 20 Sud
Les aiguilles de Bavella - GR 20 Sud
Située sur le GR 20 sud, en début ou fin de séjour (tout est toujours une histoire de sens) l'étape permettant de découvrir le payage majestueux de Aiguilles de Bavella est encore un morceau de choix !
Deuxieme ou avant dernière difficulté, ce passage est entre le Refuge d'Asinau et celui de Paliri.
Le tracé du GR passe sous les aiguilles, versant ouest pour une découverte aisée et tranquille du panorama.
Mais pour les amateurs avertis de sommets, une variante dite "Alpine" est en place afin de s'engager à travers les aiguilles.
Cela demande une capacité physique différente, car certains passages deviennent sportifs, nécessitant a de nombreuses reprise de "mettre les mains".
Le passage le plus ardus est équipé de chaîne et main courante pour sécuriser la zone.
Cette variante est a éviter en cas de météo incertaines !

La brèche de Capitello

La brêche de Capitello - Bocca a le Porte
La brêche de Capitello - Bocca a le Porte
Surplombant les lacs de Melo et Capitello, ce passage du gr 20 est parmi les plus vertigineux.
Pouvant même devenir technique en avant saison avec les derniers névés restants, il fait parti de ces endroits où l'on est content d'être accompagné d'un guide local et bien équipé pour affronter le sentier de grande randonnée.
Mais cette position vertigineuse donne aussi à ce passage une vue panoramique incroyable.
De son véritable nom Bocca à e porte, ce passage a 2225 m fait de l'étape entre Manganu et Petra Piana l'une des plus spectaculaire du GR et l'une des plus éprouvante. Mais de l'avis général de randonneurs, l'une des plus belles aussi !
Le passage est récompensé par une vue panoramique incroyable sur la chaîne de montagne, la Punta Capitellu, les lacs de Melu et Capitellu, la vallée de la Restonica, tout cela versant Nord-Est. Le versant Sud Ouest permet de découvrir la vallée de Guagno, et souvent la vue se prolonge jusqu'à la mer dans le golfe de Sagone. 

Le cirque de la solitude

Le cirque de la solitude - GR 20
Le cirque de la solitude - GR 20
Il s'agissait de la star des points de passage du gr corse, ou du moins celui qui faisait le plus fantasmer. Mais depuis le drame du mois de Juin le cirque de la solitude n'a jamais aussi bien porté son nom. Il n'est plus fréquenté par les randonneurs actuellement. Des variantes ont été installé afin d'éviter ce passage, au moins pour le reste de l'année 2015.

Mais le passage reste tout de même considéré comme l'un si ce n'est le morceau de choix du GR 20 Nord. Le passage de "E Cascettoni", ou Cirque de la Solitude est situé pendant l'étape entre le refuge de Tighjettu et celui de Ascu-Stagnu.
Le passage du cirque permet de relier les passages de la Bocca Minuta (2218 m) ( sous la célèbre Punta Minuta) et de la Bocca Tumasginesca (2183 m). Le point le plus bas emprunté par le GR 20 dans le Cirque de la Solitude est à 1980 m d'altitude. Soit donc environ 200 m de descente et les même 200 m de remontée à franchir (environ 2H00 dans le passage). 
Passage fortement spectaculaire, c'est un des passages techniques du GR 20. Pour autant, avec une bonne concentration, franchir le cirque de la solitude s'avère assez aisé, tant il y a d'aides (chaines et aménagement) pour s'aider dans les parties les plus scabreuses. Il est tout de même conseillé d'y être trés vigilant, tout autant pour soi-même que pour tous les autres randonneurs engagés dans ce passage impressionnant : veillez à ne pas provoquer de chute de pierres qui pourraient blesser les autres "aventuriers".
Enfin le cirque de la solitude est particulièrement déconseillé quand la météo devient instable (les récents événements nous l'ont malheureusement montré) : les dalles sont très glissantes quand il pleut, les orages peuvent être violent et la surpopulation lié à certains horaires peut être problématique.
D'autant qu'une fois sortie du cirque il vous faudra vous engager dans une longue et fatigante descente que cela soit vers Tighettu (le plus proche) ou Ascu selon le sens du gr 20 choisi.

En savoir plus : Le Cirque de la Solitude sur le GR 20  

Rédigé par Christophe Gauthier le Mercredi 29 Juillet 2015 à 17:38 | Lu 3033 fois modifié le Lundi 31 Août 2015